traduction du site en :

Commentaires récents

Evénements

Juillet  2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31  

obésité et comorbidités

Page 23 sur 23« Première page101920212223

 

Selon un rapport alarmant de la Trust for America’s Health et de la Fondation Robert Wood Johnson, publié par l’édition américaine du Huffington Post, près de la moitié des Américains seront obèses d’ici à 2030.

Treize Etats américains pourraient même voir leur taux d’obèses atteindre 60 % !

En 1990, l’obésité touchait 12 % des Américains, pour atteindre 23 % en 2005 et 35,7 % entre 2009 et 2010.

Le Mississippi pourrait avoir le taux le plus élevé avec 66,7 % d’obèses, le Colorado n’atteindrait que 44,8 %.

« Avec 6 millions de nouveaux cas de diabète, 5 millions de problèmes cardiaques, et plus de 400 000 cas de cancers dans les vingt prochaines années, nous sommes dans une course tragique qui aura un impact horrible sur la qualité de vie de millions d’Américains, et qui pourrait noyer un système de santé déjà au bord de l’implosion », a estimé Jeff Levi, directeur exécutif de la Trust for America’s Health.

Ce rapport préconise un rôle accru des Etats dans la politique de prévention et de soin de l’obésité.

Le coût pour le système de santé américain, notamment des programmes de prévention contre l’obésité, pourrait passer de 48 milliards à 66 milliards de dollars sur les deux prochaines décennies.

Articles en rapport

 

En cas d’obésité, le risque de développer un second cancer du sein est majoré de 37 à 40 %.

Une étude franco-britannique publiée dans la revue Breast Cancer Research and Treatment, vient de démontrer que le surpoids et l’obésité, présent lors du diagnostic d’un premier cancer du sein, augmente le risque d’en développer un second (qui n’est pas une récidive du premier), localisé dans l’autre sein ou le même, mais aussi dans l’endomètre (muqueuse de l’utérus) ou le colon-rectum.

L’obésité, lors du diagnostic d’un cancer du sein, est associée à une augmentation très significative du risque de développer un second cancer :

le risque de développer un second cancer du sein est augmenté de 37 à 40 %.

Le risque de développer un cancer de l’utérus est augmenté de 96 %.

Le risque de développer un cancer colo-rectal est augmenté de 89 %.

Articles en rapport

Page 23 sur 23« Première page101920212223