traduction du site en :

Evénements

Septembre  2022
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30  

La préparation pré-opératoire permet :

  • au niveau chirurgical, d’établir un contact suivi qui permet outre de bien connaître le patient, de vérifier sa motivation, d’expliquer le principe des interventions et au final (après avis de l’équipe psycho-diététique et au vu de l’ensemble du bilan et de l’avis du patient) de retenir ou pas une indication chirurgicale de Sleeve gastrectomy. Cette prise en charge chirurgicale est réalisée par le Docteur Patrick BUENOS, chirurgien bariatrique (= de l’obésité), praticien hospitalier au CHNDS (Centre Hospitalier Nord DeuxSèvres) . Ce chirurgien est titulaire du Diplôme Inter Universitaire de chirurgie bariatrique délivré par les universités de Paris, Lille, Tours et Nice ; il a obtenu ce DIU en Novembre 2009.

 

  • au niveau diététique, d’agir en premier lieu sur les rythmes alimentaires, la répartition des nutriments et la densité calorique de l’alimentation en se basant sur des semainiers et en favorisant une modification du comportement alimentaire. Les conseils alimentaires doivent éviter les interdits et tenir compte des goûts, des habitudes et des possibilités socio-économiques. Il n’existe pas de prescriptions diététiques « standard », et c’est pourquoi un coaching diététique par consultation mensuelle régulière est nécessaire. Ce coaching diététique est réalisé par les 5 diététiciennes du CHNDS (Centre Hospitalier Nord Deux Sèvres), et par Clarisse FREULON, diététicienne libérale à Bressuire, titulaire d’un Diplôme d’Université en troubles du comportement alimentaire.

 

  • au niveau psychologique, le soutien psychologique fait partie de la prise en charge. Il est assuré par Bariateam, un réseau de prise en charge psychologique permettant à Anne Gaelle COUROUBLE, psychologue des personnes rondes, de préparer et d’accompagner efficacement les patients àdistance par internet. Le psychothérapeute est la « thérapeute de l’individu et non du seul poids ». Tout en renforçant la motivation des patientes, elle essaie de leur apprendre à gérer le comportement alimentaire. La revalorisation de l’image du corps est également nécessaire au début ; l’intégration des changements de l’ image corporelle doit également être accompagnée. Des téléconsultations individuelles et collectives  sont organisées afin que les patients rencontrent des patients déjà opérés et qu’ils puissent dialoguer avec la psychologue et les ambassadeurs (patients experts ayant tous expérimentés une prise en charge chirurgicale. Durant ces téléréunions, diverses mises au point courtes sont réalisées par l’équipe psycho-diététique et chirurgicale et les patients font état de leurs difficultés, de leurs espoirs, de leur résultat ainsi que des  » trucs et astuces  » leur permettant de contourner certaines difficultés de la vie quotidienne. Bariateam organise également des séminaires et des rencontres à découvrir sur leur site. Enfin, Bariateam est présent sur Youtube et propose une chaine au contenu varié et très intéressant.

 

  • au niveau de l’activité physique, la mise en place d’un programme structuré d’activité physique modérée mais régulière et permanente, est un objectif primordial. On se sert d’outils tels que les montres connectées, les palances connectées à impédancemétrie et les tapis de marche. Un accompagnement est mis en place tout au long du parcours par Bastien BICHON, coach sportif en activités physiques adaptées, qui intervient dans le cadre de la prescription de sport sur ordonnance.

 

  • 10 consultations collectives sont organisées en présentiel au CHNDS ou accessibles par téléconférence sur Zoom afin d’approfondir et d »expliquer en détail plusieurs thématiques particulières.

 

  • la collaboration des kinésithérapeutes est parfois indiquée pour la réalisation de drainage veino- lymphatique.
  • une prise en charge des douleurs articulaires avec un bilan initial préopératoire et un suivi permettant d’étudier le retentissement de l’obésité sur les articulations importantes (vertèbres lombaires, hanches, genoux, chevilles). Les douleurs articulaires sont habituellement rapidement soulagées par la perte de poids lorsqu’il n’existe pas de destruction articulaire irréversible.
  • un bilan stomatologique avec remise en état de la dentition et appareillage si nécessaire afin de permettre une mastication bilatérale de qualité. En effet, une mastication lente et complète des aliments est requise pour bien ressentir la sensation de satiété.
  • un bilan respiratoire afin de dépister les apnées du sommeil et de quantifier l’insuffisance respiratoire restrictive induite par l’obésité est réalisé en pré-opératoire. Les apnées du sommeil s’améliorent voire même disparaissent lors de la perte de poids.
  • un bilan cardiologique  à la recherche d’une hypertension artérielle (parfois diagnostiquée à cette occasion), d’une insuffisance coronaire ou d’une insuffisance cardiaque est réalisé en pré-opératoire. Ce bilan cardiaque comporte ECG, échographie cardiaque et si nécessaire un test d’effort.
  • un bilan endoscopique digestif est réalisé par les gastro-entérologues pour éliminer toute pathologie gastro-duodénale nécessitant un traitement particulier avant l’opération et pour éliminer toute pathologie néoplasique colique dont on connaît la plus grande fréquence chez l’obèse. Une infection par Helicobacter Pilori doit être recherchée et traitée avant l’intervention.
  • un bilan biologique est réalisé pour évaluer l’existence d’un diabète, d’une dyslipidémie associée (hypertriglycéridémie ou hypercholestérolémie) et éliminer un problème endocrinien thyroïdien ou surrénalien qui pourrait compliquer la surcharge pondérale.
  • un bilan scannographique est réalisé. Un scanner est fait à l’ensemble des patients candidats à une chirurgie de l’obésité pour évaluer la taille du lobe gauche hépatique, et éliminer une pathologie tumorale ovarienne dont l’incidence est significativement plus élevée chez la  femme obèse. Ce bilan d’imagerie est réalisé par les radiologues du CHNDS (Centre Hospitalier Nord Deux Sèvres) suivant un protocole spécifique.
  • une consultation pré-opératoire avec l’anesthésiste est nécessaire avant la fibroscopie, puis avant l’intervention chirurgicale. Cette consultation est assurée dans notre réseau par les anesthésistes du CHNDS ( Centre Hospitalier Nord Deux Sèvres).

Laisser un commentaire