traduction du site en :

Evénements

Août  2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31  

chirurgie obesite

Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire 2012

Toronto – Les enfants nés de mères qui ont perdu une quantité importante de poids après avoir subi une chirurgie bariatrique ont moins de facteurs de risque cardiovasculaires que leurs frères et sœurs nés avant la chirurgie de perte de poids.

Cela vient du fait que les changements métaboliques et la perte de poids qui surviennent après la chirurgie ont un effet positif sur les gènes liés aux maladies inflammatoires des enfants à naître, selon une nouvelle étude présentée au Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire, coorganisé par la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC et la Société canadienne de cardiologie.

Cette étude est issue du domaine de pointe de l’épigénétique, qui examine la façon dont nos gènes peuvent être activés et désactivés par les changements environnementaux. L’élément novateur ici, c’est que les scientifiques ont étudié de quelle manière ces changements peuvent avoir une incidence sur l’ADN des enfants à naître (sans nécessairement modifier la séquence d’ADN).

L’obésité chez les parents contribue de manière significative à l’obésité infantile par des influences génétiques, environnementales et épigénétiques. L’obésité pendant la grossesse prédispose la descendance à un excès de poids corporel tout au long de la vie et à un risque élevé de maladies du cœur.

« En gros, cette étude nous apprend que l’obésité chez les mères a une incidence sur l’obésité et le profil de risque cardiovasculaire chez les enfants à naître et que la perte de poids peut améliorer la santé cardiovasculaire de ces enfants. »

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 1 an et demi des 9 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 18 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 35 kg (avec des extrèmes allant de 16,7 kg à 60,1 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 95 kg à 175 kg

Au 18° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 65 kg à 118,3 kg.

La patiente qui pesait 65 kg avait un poids initial de 96 kg ; celle qui pesait 118,3 kg avait un poids initial de 175 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au dix huitième mois post-opératoire était de 60,1 kg pour une patiente pesant initialement 175 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au sixième mois post-opératoire était de 16,7 kg pour une patiente pesant initialement 135 kg.

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 1 an des 11 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 12 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 36,2 kg (avec des extrèmes allant de 18,6 kg à 63,1 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 95 kg à 175 kg

Au 12° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 57,6 kg à 119,6 kg.

La patiente qui pesait 57,6 kg avait un poids initial de 98 kg ; celle qui pesait 119,6 kg avait un poids initial de 175 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au douzième mois post-opératoire était de 63,1 kg pour une patiente pesant initialement 165 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au douzième mois post-opératoire était de 18,6 kg pour une patiente pesant initialement 96,1 kg.

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 9 mois des 17 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 9 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 31,4 kg (avec des extrèmes allant de 17,3 kg à 59 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 87,3 kg à 175 kg

Au 9° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 62,5 kg à 126 kg.

La patiente qui pesait 62,5 kg avait un poids initial de 87,3 kg ; celle qui pesait 126 kg avait un poids initial de 175 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au 9° mois post-opératoire était de 59 kg pour une patiente pesant initialement 165 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au 9° mois post-opératoire était de 17,3 kg pour une patiente pesant initialement 135 kg.

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 6 mois des 26 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 6 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 32,3 kg (avec des extrèmes allant de 13,6 kg à 63,2 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 84.6 kg à 185 kg

Au 6° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 60,7 kg à 135,3 kg.

La patiente qui pesait 60,7 kg avait un poids initial de 98 kg ; celle qui pesait 135,3 kg avait un poids initial de 175 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au sixième mois post-opératoire était de 63,2 kg pour une patiente pesant initialement 180 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au sixième mois post-opératoire était de 13,6 kg pour une patiente pesant initialement 135 kg.

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 3 mois des 41 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 3 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 22,1 kg (avec des extrèmes allant de 9,6 kg à 42,5 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 84.6 kg à 180 kg

Au 3° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 67,8 kg à 139.7 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au troisième mois post-opératoire était de 42,5 kg pour une patiente pesant initialement 180 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au troisième mois post-opératoire était de 9,6 kg pour une patiente pesant initialement 135 kg.

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 1 mois des 58 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 1 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 12.6 kg (avec des extrèmes allant de 3.2 kg à 29.3 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 84.6 kg à 185 kg

Au 1° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 78.7 kg à 169.7 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au premier mois post-opératoire était de 29.3 kg pour une patiente pesant initialement 180 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au premier mois post-opératoire était de 3,2 kg pour une patiente pesant initialement 150 kg.

Articles en rapport

En France :

  • En 2006 : 14800 interventions de chirurgie de l’obésité
  • En 2011 : 31300 interventions de chirurgie de l’obésité

soit une augmentation de 111 % en 5 ans. Le nombre d’interventions de chirurgie de l’obésité a donc plus que doubler en 5 ans.

En 2009, il y avait autant d’anneaux posés, que de bypass ou de sleeve réalisés.

En 2011, au niveau national, la Sleeve gastrectomy est devenue l’intervention la plus souvent réalisée devant le by-pass. L’anneau gastrique arrivant en 3°position.

Au niveau de la région Languedoc Roussillon, en 2009, l’anneau gastrique représentait 44% des procédures, le by-pass 13% et la Sleeve gastrectomy 38%.

 

4.7% des patients de la région Languedoc Roussillon ont été opérés hors de la région .

Articles en rapport

Actuellement, nous n’intervenons que chez des personnes majeures.

Les recommandations européennes poussent à la plus grande prudence au delà de 60 ans car les risques peuvent être supérieurs aux bénéfices attendus de la chirurgie.

Il faut tenir compte de l’état général de la personne.

Un by-pass peut nous paraître disproportionné, une sleeve gastrectomy ou un anneau peuvent paraître plus indiqué.

En tout état de cause, chaque cas doit être apprécié avec attention.

Articles en rapport