traduction du site en :

Evénements

Juillet  2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  

77 % de la population mondiale consomme deux fois plus de sel que recommandé, soit 4 g par jour alors que l’Organisation mondiale de la santé n’en préconise que 2 g et l’American Heart Association, 1,5 g.

Chez les femmes comme chez les hommes, la consommation moyenne de sel excède les niveaux recommandés par les autorités sanitaires dans presque tous les pays.

En tête de liste, le Kazakhstan avec 6 g/j suivi par l’Île Maurice et l’Ouzbékistan.

Les États-Unis ont une moyenne à 3,6 g/j .

Lles pays d’Afrique, en particulier le Kenya et le Malawi ont la consommation quotidienne la plus faible autour de 2 g/j.

Les chercheurs ont analysé 247 études ayant enregistré la consommation de sel d’adultes, stratifiée par âge, sexe, région et nation, entre 1990 et 2010, appartenant à la Global Burden Diseases Study, un projet international et collaboratif entre 50 nations. 181 pays sur les 187 étudiés, soit 99 % de la population de la planète, se situe au dessus des 2 g/j.

D’après la communication du Dr Saman Fahimiet M. Phil (Boston) lors du congrès de l’American Heart Association’s Nutrition, Physical Activity and Metabolism and Cardiovascular Epidemiology and Prevention 2013.

Articles en rapport

Laisser un commentaire