traduction du site en :

Evénements

Décembre  2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31  

chirurgie de l’obésité

Page 6 sur 6« Première page23456

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 1 mois des 58 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 1 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 12.6 kg (avec des extrèmes allant de 3.2 kg à 29.3 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 84.6 kg à 185 kg

Au 1° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 78.7 kg à 169.7 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au premier mois post-opératoire était de 29.3 kg pour une patiente pesant initialement 180 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au premier mois post-opératoire était de 3,2 kg pour une patiente pesant initialement 150 kg.

Articles en rapport

En France :

  • En 2006 : 14800 interventions de chirurgie de l’obésité
  • En 2011 : 31300 interventions de chirurgie de l’obésité

soit une augmentation de 111 % en 5 ans. Le nombre d’interventions de chirurgie de l’obésité a donc plus que doubler en 5 ans.

En 2009, il y avait autant d’anneaux posés, que de bypass ou de sleeve réalisés.

En 2011, au niveau national, la Sleeve gastrectomy est devenue l’intervention la plus souvent réalisée devant le by-pass. L’anneau gastrique arrivant en 3°position.

Au niveau de la région Languedoc Roussillon, en 2009, l’anneau gastrique représentait 44% des procédures, le by-pass 13% et la Sleeve gastrectomy 38%.

 

4.7% des patients de la région Languedoc Roussillon ont été opérés hors de la région .

Articles en rapport

A l’occasion du congrès de la SOFFCO (Société Française et Francophone de Chirurgie de l’Obésité) qui se déroule à Montpellier depuis le 31 Mai 2012, une communication a été faite sur les résultats à long terme de la Sleeve Gastrectomy:

Avec environ 13000 procèdures en France 2011, la Sleeve gastrectomy est la procèdure de chirurgie de l’obésité la plus réalisée en France.

-Le taux de fistules (complication grave et difficile à prendre en charge) est de 1 à 2 %.

– On déplore peu de complications à distance de l’intervention, essentiellement le reflux gastro-oesophagien (estimé à 9 % par la conférence de consensus sur la Sleeve de 2010) .

– En cas d’échec de la procédure, celle-ci peut être transformé en un by-pass; certaines équipes tentent des re-sleeve.

– Cette intervention a été plébiscitée par les patients pour ses résultats et la qualité de vie qu’elle permet.

– La Sleeve gastrectomy(surtout par l’amaigrissement qu’elle entraîne) permet la guérison du diabète, des syndromes d’apnée du sommeil et des dyslipidémies (hypercholestérolémie et hypertriglycéridémie) dans 80 % des cas.

– Une amélioration de l’hypertension artérielle est observée dans 40 à 60 % des cas.

– Mais, il a été souligné également qu’il y avait peu d’études qui permettait d’analyser les résultats à long terme du fait qu’il s’agit d’une technique relativement récente.

Enfin, il faut faire attention de bien garder ses nouvelles habitudes de vie pour éviter une reprise de poids que l’on observe souvent 3 à 5 ans après l’opération .

Articles en rapport

la chirurgie bariatrique (de l’obésité) est réalisée de principe par coelioscopie.

Des antécédents chirurgicaux comme des opérations sur l’estomac, l’intestin et particulièrement des opérations pour obésité augmentent le risque de « conversion » c’est à dire la transformation de la coelioscopie en voie ouverte.

Tout évènement imprévu au cours de l’opération : saignement, problème technique qui ne pourrait pas être contrôlé sous coelioscopie peut faire l’objet d’une « conversion », la sécurité de l’opération restant la priorité absolue.

Dans mon expérience chirurgicale, il n’a pas été nécessaire de faire de « conversion » jusqu’à ce jour pour une intervention de chirurgie de l’obésité.

Articles en rapport

  • Pas d'article en relation

Actuellement, nous n’intervenons que chez des personnes majeures.

Les recommandations européennes poussent à la plus grande prudence au delà de 60 ans car les risques peuvent être supérieurs aux bénéfices attendus de la chirurgie.

Il faut tenir compte de l’état général de la personne.

Un by-pass peut nous paraître disproportionné, une sleeve gastrectomy ou un anneau peuvent paraître plus indiqué.

En tout état de cause, chaque cas doit être apprécié avec attention.

Articles en rapport

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer la création d’un réseau de prise en charge de l’obésité morbide à Béziers.

 

Ses membres fondateurs, le Dr BUENOS (chirurgien de l’obésité), Marie Laure MABILAT (diététicienne – nutritioniste) et Nicolas PABA CAMPI (coach sportif), sont heureux de vous annoncer la constitution de ce réseau qui sera pleinement opérationnel à partir du mois de Juin 2012.

Articles en rapport

Page 6 sur 6« Première page23456