traduction du site en :

Commentaires récents

Evénements

Janvier  2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31  

oeufs

A travers ce reportage de 1h30, les enquêteurs ont abordé plusieurs questions :

  • celle des oeufs pour rappeler qu’il faut choisir les oeufs dont le chiffre écrit sur la coquille est 1 ou 0. Ils parviennent à montrer de façon claire que les oeufs vendus au marché sont souvent issus de poules élevées en batterie. Par contre, ils oublient de préciser que l’alimentation des poules élevées bio est plus « saine » et contient souvent moins d’OGM que les autres.
  • celle des poissons d’élevage et des poissons sauvages, où on découvre avec éffarement que la pêche intensive a vidé la mer de ses poissons …
  • celle de la viande où est abordée le problème des intoxications alimentaires à E.coli. On découvre que l’origine est une contamination de la carcasse par l’ouverture accidentelle de la panse des vaches lors de la découpe. Et là, depuis qu’on a lu Toxic de William Reymond, on sait très bien que pour prévenir la sélection des E.coli résistants, il faudrait arrêter d’administrer systématiquement des antibiotiques aux vaches et leur fournir une alimentation differente (en particulier du fourrage avant l’abattage) . On découvre stupéfaits, que la réponse des industriels est de porter une blouse et des masques ??????????????? Allo, quoi, la contamination par E.coli n’a jamais été dûe aux gouttelettes de salive.
  • la mode des sushi et son développement. Peut être que Marie Laure va nous concocter bientôt un cours de cuisine sur les sushis.
  • Comment les OGM entrent dans notre alimentation quotidienne par la petite porte, puisqu’il est rappelé que la production de céréales à base d’OGM est interdite en France, mais pas l’importation …. et que 80 % des animaux issus de l’élevage industriel sont nourris aux OGM et arrivent donc dans nos assiettes…..

Au total, il s’agit d’un documentaire très interessant, que je vous recommande de voir.

Pour cela, vous pouvez cliquer sur le lien ci dessous :

D8 : ce que cachent les produits que vous mangez

Articles en rapport

Ingrédients (4 portions) :

1,5 kg de blettes

1 grain d’ail

½ cuillère à café de cumin

400g de purée de tomates au naturel

1 cuillère à soupe d’huile d’olive vierge première pression à froid

Sel et poivre

Préparation :

1. Mettre de l’eau à bouillir dans une grande casserole ou dans une marmite

2. Découper les côtes et les feuilles des blettes en petites lamelles (2cm*3cm)

3. Les laver à l’eau claire

4. Plonger les lamelles dans l’eau bouillante, les cuire ainsi pendant 20mn

5. Les égoutter

6. Découper l’ail en petits morceaux, les faire rissoler dans l’huile d’olive

7. Rajouter les lamelles de blettes, la purée de tomate, le cumin, le sel et le poivre

8. Laisser mijoter 10mn en remuant fréquemment la préparation

Cette préparation accompagne aussi bien la viande que le poisson !

Pour les plus paresseux ou les personnes épuisées, avec une cuillère en bois formez 4 petits puits dans la préparation, cassez un œuf dans chaque puits, laissez cuire quelques minutes !

Articles en rapport