traduction du site en :

Evénements

Septembre  2022
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30  

À l’échelle mondiale, l’obésité tue trois fois plus que la malnutrition. C’est ce que démontre une étude menée dans 187 pays, qui révèle que l’on meurt plus du manger trop que de ne pas assez manger.

L’obésité tue plus que la faim à l’échelle du monde. En effet, d’après une étude internationale menée dans 187 pays sur l’état de santé mondial, publiée le samedi 15 décembre 2012 dans la revue scientifique médicale britannique « The Lancet », l’obésité ferait désormais davantage de victimes que la malnutrition. « En 20 ans, on est passé d’un monde où les gens souffraient de malnutrition à un monde où les gens souffrent de maladies liées à une alimentation trop grasse et trop riche », rapporte au Daily Telegraph l’un des auteurs de l’étude, le Docteur Majid Ezzati, président de la Global environment health de l’Imperial College London.

9 millions de décès dus à l’hypertension artérielle.

En 2010, l’obésité a été responsable de la mort de 3,4 millions de personnes dans l’ensemble des pays du nord, alors que, la même année, la malnutrition a tué moins d’un million d’individus. Outre les maladies cardiovasculaires et le diabète de type II, liés à l’obésité, les experts montrent du doigt les mauvais chiffres de l’hypertension artérielle, qui serait à l’origine de près de 9 millions de décès par an.

 

Articles en rapport

Laisser un commentaire