traduction du site en :

Evénements

Juillet  2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  

eau


En moyenne on recommande 30 ml par kilo de poids corporel, soit 1 litre à 1,5 litres d’eau auxquels s’ajoute l’eau des aliments comme les fruits et légumes (qui apportent en moyenne 1 litre d’eau par jour).

A cela, il faut ajouter un demi-litre de plus par jour, pour chaque degré au-dessus de 38°C.

Cela peut se faire par de l’eau riche en sodium, du bouillon salé, de la soupe de légumes, des jus de fruits (qui apportent du potassium).

 

Les apports conseillés en eau

 

Nourrissons 0 à 4 mois 680
  4 à 12 mois 1000
Enfants 1 à 4 ans 1300
  4 à 7 ans 1600
  7 à 10 ans 1800
Adolescents et adultes 10 à 13 ans 2150
  13 à 15 ans 2450
  15 à 19 ans 2800
  19 à 25 ans 2700
  25 à 51 ans 2600
  51 à 65 ans 2250
  Plus de 65 ans 2250
Femmes enceintes   2700
Femmes allaitantes   3100

 

On peut aussi trouver de l’eau dans les aliments. En voici qui en contiennent beaucoup :

– concombre : 96% d’eau

– asperge, laitue, scarole : 94%

– pastèque : 92%

– chou, tomate : 93%

– melon : 90%

Articles en rapport

 

Qui manque d’eau ?

L’organisme est constitué de 80% d’eau chez le nourrisson, à 55% chez la personne âgée.

Nous perdons en temps normal 1,5 à 2 litres de liquide par jour par la respiration, la sudation, les urines, plus en cas de forte chaleur, d’exercice physique ou de maladie intestinale (diarrhées).

Les risques de déshydratation augmentent aux deux extrémités de la vie, chez les nourrissons et les personnes âgées.

Certains médicaments favorisent la déshydratation, comme les diurétiques prescrits pour l’hypertension artérielle ou l’insuffisance cardiaque, les laxatifs, mais aussi les neuroleptiques, les anxiolytiques, les somnifères qui diminuent la vigilance et peuvent conduire les patients à oublier de boire suffisamment.

Comment savoir que l’on est déshydraté ? Il y a trois signes d’alerte qui doivent pousser à boire plus :

– les urines sont anormalement concentrées donc foncées

– on a soif

– les globes oculaires sont enfoncés dans les orbites

 

On peut manquer d’eau, même s’il ne fait pas chaud.

Les chercheurs sont de plus en plus nombreux à penser que les personnes qui ne s’hydratent pas suffisamment tout au long de l’année ont plus de risques que les autres de souffrir de troubles chroniques, en particulier calculs urinaires, constipation, et peut-être maladies coronariennes, caillots veineux, accident vasculaire cérébral.

Alors, pensez-y : surtout pendant les fortes chaleurs de l’été, l’eau reste un aliment indispensable qu’il faut consommer en quantité suffisante.

 

Articles en rapport