traduction du site en :

Commentaires récents

Evénements

Mars  2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

cosmeto-textile

Le marché de la cosméto-textile, qui génère un chiffre d’affaire d’environ 500 millions d’euros voit débarquer un nouvel arrivant : WRANGLER.

Un cosméto-textile est un article textile contenant une substance cosmétique active, enfermée dans des microcapsules et destinée à être libérée (par mouvements de friction ou pression entre le corps et le tissu) durablement sur les différentes parties superficielles du corps, notamment l’épiderme. Ces textiles revendiquent une (ou des) propriétés particulières : hydratantes ou amincissantes par exemple.

Le premier cosméto-textile à été lancé en 2000 sur le marché par DIM, avec ses collants amincissants. Mais le produit est passé inaperçu car à l’époque, les techniques de microencapsulations n’étaient pas assez efficaces et le principe actif s’estompait au premier lavage. Le prix de vente du produit était également un frein. 1 kg de microcapsules, oscillait entre 150 et 200 euros, contre 4 fois moins cher aujourd’hui.

Depuis, de nombreuses marques se sont lancées sur le secteur, à l’image de Lytess, leader sur le marché Français, qui voit son chiffre d’affaire bondir de 230 000 euros à 5 millions en 4 ans seulement.

A présent, depuis le 28 Janvier dernier, c’est au tour de WRANGLER d’envahir le marché avec ses 3 jeans aux vertus : hydratantes (Squalène d’olive), amincissantes (Algues Marine, Rétinol, Caféine) et apaisantes (Aloé Vera).

Mais pourquoi WRANGLER se lance t’il sur ce marché, très concurrencé, notamment par de nombreuses marques, fortes de 10 années d’expériences ?

En premier lieu, il faut savoir que d’après de récentes études du cabinet Xerfi, la cosméto-textile et la cosmétique instrumentale, sont classées parmi les segments les plus porteurs à l’horizon 2015. De nombreuses marques désirent donc leur part du gâteau.

De plus, les principaux reproches faits à ces cosméto-textiles concernent l’esthétique. Ainsi, WRANGLER par sa légitimité dans l’univers de la mode et du jeans possède un avantage important sur ce point.

Articles en rapport

Pouvoir soulager ses flatulences (c’est-à-dire « péter ») sans gêner son entourage.

Après plusieurs années de recherche la compagnie japonaise Seiren° est arrivée à commercialiser avec succès le slip sans odeur. Le secret réside dans l’inclusion de particules céramiques dans la fibre textile. Il s’agit d’une nouvelle application pratique d’un cosméto-textile. Seiren° a étendu le concept à la chaussette et au T-shirt.

Articles en rapport

A l’instar des collants massants, des leggings anti-cellulite ou encore des tee-shirts rafraîchissants, la cosmétotextile élargit sa gamme avec l’arrivée des jeans amincissants.

Depuis peu, l’industrie de la beauté et de la mode se sont rassemblées pour créer les cosmétotextiles : des textiles intelligents qui reposent sur des technologies de pointe et de puissants agents actifs. Ces derniers sont libérés durablement sur les différentes parties de l’épiderme et dégagent des propriétés : amincissantes, drainantes, anti-cellulite ou encore massantes. Aujourd’hui, les maisons de couture n’hésitent pas à élaborer des jeans qui redessinent notre silhouette.

Le nouveau jean combat la cellulite et la peau d’orange, prévient l’apparition de la culotte de cheval et aide à perdre les kilos superflus. Comment est-il élaboré ? Le tissu est imprégné de microcapsules aux vertus drainantes, hydratantes et tonifiantes. Toute la journée, il délivre son contenu actif sur la peau.

Concernant les microcapsules, les différentes marques de mode utilisent des fibres qui renferment soit des actifs de thé vert, de vigne rouge, de pêche ou encore d’aloès vera mélangés à des acides aminés et des enzymes. Ces actifs agissent sur les hanches, le ventre, les fesses et les cuisses. Pour des résultats probants, il faut porter le jean 28 jours de suite afin d’obtenir en moyenne une perte de 1,4 cm de tour de cuisse.

Bien évidemment, il faut éviter de croire au produit miracle pour maigrir. Tout dépend de chaque morphologie. Selon les spécialistes, pour avoir de bons résultats ces vêtements amincissants doivent s’accompagner d’une alimentation saine et d’une pratique d’activité régulière.

Le petit plus : après le lavage on peut recharger les actifs grâce à un spray pour en profiter plus longtemps.

NB : nous disposons des recharges raffermissantes à l’Espace Renaissance – 2°étage de la clinique Champeau . s’adresser à Claire ou au Dr BUENOS pour plus d’informations ….

Articles en rapport