traduction du site en :

Evénements

Juillet  2024
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31  

Le stress, l’insomnie ou l’anxiété pourrait se soigner ponctuellement sans médicament grâce au ronronnement du chat, aux vertus thérapeutiques.

C’est ce qu’avance Jean-Yves Gauchet, vétérinaire à Toulouse qui assure que le ronronnement « apaise » et agit comme « un médicament sans effet secondaire ». « Quand l’organisme lutte contre des situations pénibles, comme le stress, le ronronnement du chat émet des vibrations sonores apaisantes et bienfaisantes, un peu comme la musique », explique-t-il.

Véronique Aiache, qui a consacré un ouvrage à ce sujet ajoute : « C’est un puissant anti-stress, régulateur de la tension artérielle, boosteur des défenses immunitaires et un soutien psycho-moteur », selon les résultats d’une étude menée dans les années 1950 par le corps médical américain.

Ces vertus apaisantes sont d’ailleurs fréquemment utilisées, chez les personnes fragiles ou malades. Dans les maisons de retraite acceptant les animaux, les chats réconfortent les résidents, confient les encadrants. « Une de nos clientes souffre d’un trouble du comportement et seule la présence de son chat l’apaise, il l’aide à l’endormissement », témoigne Bruno Hardy, cadre de santé en maison de retraite.

Articles en rapport

  • Pas d'article en relation

Laisser un commentaire