traduction du site en :

Evénements

Janvier  2021
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Les antennes relais étaient depuis longtemps soupçonnées d’avoir une incidence sur le fonctionnement du corps humain. Elles ont en tout cas un effet sur celui des rats, comme l’avance une étude menée par des chercheurs de l’université d’Amiens et publiée dans la revue Environnemental science and pollution research international.

Les scientifiques ont exposé treize jeunes rats à des ondes correspondant au niveau mesuré à proximité d’antennes-relais pour téléphone portable, et ce durant six semaines, puis ont comparé les résultats obtenus avec onze rats non exposés. Résultats : les rats soumis aux ondes semblent induire une «sensation de froid» en contractant certains vaisseaux sanguins. «L’adaptation à la température est modifiée», note René de Seze, directeur de recherche à l’Ineris. En outre, ces rats mangent davantage que les autres et ceci aurait pu conduire à une prise de poids. Ces deux premières réactions semblent témoigner d’un besoin accru en énergie de la part des rats, comme si les ondes étaient physiquement éprouvantes. Enfin, le sommeil paradoxal des animaux s’est trouvé perturbé, et ceci pourrait se traduire chez l’homme par «des difficultés de mémorisation ou des troubles d’humeur».

«Les effets sont réels sur le métabolisme à de très faibles niveaux d’exposition», affirme René de Seze.

Articles en rapport

  • Pas d'article en relation

Laisser un commentaire