traduction du site en :

Evénements

Mai  2022
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31  

Extrait du livre de Denis DOUCET, « le principe du petit pingouin » :

« D’abord, ne cédez pas à ce que la société, ou quelqu’un de votre entourage, voudrait que vous deveniez.

Ensuite, ne pensez plus en termes de «Je ne dois pas savoir bien m’adapter», mais plutôt en termes de «Je dois désormais choisir ce qui vaut la peine de m’adapter ». Reformulez vos «Je ne suis pas capable » en «Je ne le veux plus », juste pour voir comme on dit. Plus d’une fois, vous allez vous rendre compte que « ne plus pouvoir y arriver » cache un «ne plus vouloir le faire» quand la situation est contraire à vos besoins.

Lâchez prise et laissez tomber ce qui ne vous mène nulle part en ne servant que les caprices des autres. Vous récupérerez du même coup une source d’énergie insoupçonnée bienfaitrice.

De plus, veillez à ne pas vous victimiser. Mauvais choix ! Vous allez tomber dans le plaintif larmoyant et ne rien faire pour que cela aille mieux. Comme ces employés qui se plaignent de leur employeur durant la pause, mais qui se taisent dans les réunions. Comme ces commères qui se plaignent de tout et de rien en prenant leur café, mais qui n’agissent pas dans leur vie. Comme ces gens qui veulent payer moins d’impôts et obtenir plus de services gouvernementaux, mais qui votent toujours pour les mêmes partis politiques. Alors que, selon une conférence d’un journaliste français du journal Le Monde, les 516 personnes les plus riches de la planète possèdent à elles seules plus que les 420 millions des humains les plus pauvres ! Allez me faire croire après cela que les gouvernements n’ont pas d’argent ! Je dirais plutôt qu’ils ne veulent pas aller le chercher là où il est. Encore une belle entourloupette à la Big Mouth.

Reconnaître les dangers de Big Mouth ne doit pas conduire à se déresponsabiliser et à gueuler contre les autres ; c’est tout le contraire. Cela invite à se prendre en main, à redresser l’échine et à penser en termes de meilleurs environnements possibles.

La suite (de ces réflexions d’actualité et pleines de bon sens) ……………demain.

Articles en rapport

  • Pas d'article en relation

Laisser un commentaire