traduction du site en :

Evénements

Août  2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31  

Drôle de petite étude qui suggère sur 24 bénévoles seulement, quelques effets délétères sur la santé, d’une ceinture trop serrée, en particulier en cas d’obésité. Modifications cellulaires dans la jonction gastro-œsophagienne, reflux gastro-œsophagien (RGO). Bref des résultats qui, bien que publiés dans la revue Gut, méritent tout de même d’être validés par des études plus larges et de plus long terme.

Cette petite étude expérimentale de quelques jours a été menée par des chercheurs de l’Université de Glasgow, de de Strathclyde et du Southern General Hospital, Glasgow auprès de 24 participants, dont 12 à tour de taille normal (<94cm chez les hommes et 80 cm chez les femmes) et 12 à tour de taille élevé (plus de 102cm chez les hommes et plus de 88cm chez les femmes). Les participants ont subi une endoscopie à plusieurs reprises sur une période de 3-4 jours. L’examen a été réalisé avec et sans port d’une ceinture.

Avec le port de la ceinture, les chercheurs constatent plusieurs modifications à la jonction gastro-œsophagienne, un déplacement de la jonction entre l’estomac et l’œsophage, une pression sur la partie inférieure de l’œsophage, une modification cellulaire et une acidité associée à la survenue de reflux. Ces modifications sont plus marquées en cas de tour de taille élevé.

Source: Gut September 24 2013 doi:10.1136/gutjnl-2013-305803 Waist belt and central obesity cause partial hiatus hernia and short-segment acid reflux in asymptomatic volunteers

 

Articles en rapport

  • Pas d'article en relation

Laisser un commentaire