traduction du site en :

Evénements

Juillet  2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  

Une expérience, publiée la semaine dernière dans la revue PLos One, a montré que des personnes croyant à tort, avoir beaucoup mangé se sentaient davantage rassasiées.

Jeffrey Brunstorm et ses collègues de l’université de Bristol ont offert à 100 volontaires soit une grande (500 ml), soit une petite (300 ml) portion de soupe, au moment du déjeuner. Par un système astucieux de pompage ou de remplissage du bol, les chercheurs ont modifié pendant le repas la quantité de soupe pour chacun des convives, sans qu’ils puissent s’en apercevoir. Les uns mangeant 300 ml en pensant qu’ils en absorbent 500 et vice versa. Deux heures après ce repas, les volontaires qui avaient cru consommer une grande portion de soupe avaient beaucoup moins faim que ceux qui pensaient n’en avoir eu qu’une petite quantité.

Immédiatement après le repas, la sensation de satiété était proportionnelle à la quantité de soupe consommée et non celle que les volontaires avaient vu. Mais 2 à 3 heures après, les volontaires qui avaient cru consommer une grande portion rapportaient une plus grande satiété que ceux qui pensaient avoir eu une petite portion.

La satiété intellectuelle ????? bien connue dans le réseau ROSA

Articles en rapport

Laisser un commentaire