traduction du site en :

Evénements

Août  2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31  

Le magnésium protège contre le risque de maladies cardiovasculaires et de cardiopathie ischémique.

Un taux élevé de magnésium réduit la fréquence de maladies cardiovasculaires et cardiaques, en particulier les cardiopathies ischémiques. C’est la principale conclusion d’une revue de littérature réalisée par des chercheurs de Harvard et publiée en ligne dans l’American Journal of Clinical Nutrition.

La cardiopathie ischémique est une maladie causée par le rétrécissement des artères coronariennes. Elle se manifeste notamment par l’angine de poitrine ou l’infarctus du myocarde.

En France, les maladies cardiovasculaires représentent la deuxième cause de décès après les cancers.

Les chercheurs américains ont sélectionné 16 études analysant l’association entre magnésium et maladies cardiovasculaires et/ou cardiaques (cardiopathie ischémique et cardiopathie ischémique fatale). Ces travaux incluaient plus de 310000 personnes, parmi lesquelles environ 12000 souffraient d’une maladie cardiovasculaire et 7500 d’une cardiopathie ischémique. Plus de 2600 événements de cardiopathie ischémique fatale ont été répertoriés dans ces études.

Résultats : une augmentation de 0,2 mmol/L de magnésium dans le sang est associée à une réduction du risque cardiovasculaire de 30%. De même, chaque augmentation de 200 mg/jour dans l’apport de magnésium réduit de 22 % le risque de cardiopathie ischémique.

Le magnésium est un minéral surtout présent dans les os et les cellules. Essentiel à l’organisme, il intervient dans la fixation du calcium, ainsi que dans de nombreuses réactions enzymatiques. Un régime enrichi en magnésium limite les risques d’hypertension artérielle.

Les apports recommandés en magnésium s’élèvent à 300 mg/jour, un taux que la majorité des français n’atteindraient pas. Les principaux aliments riches en magnésium sont les légumes verts, les céréales complètes, les fruits frais et secs, le chocolat, les légumes secs.

Ces travaux ouvrent la voie à une possible supplémentation en magnésium en prévention des maladies cardio-vasculaires et des cardiopathies ischémiques. Un autre complément alimentaire semble intéressant pour la santé du cœur : le coenzyme Q10.

Source

Del Gobbo LC, Imamura F, Wu JH, de Oliveira Otto MC, Chiuve SE, Mozaffarian D. Circulating and dietary magnesium and risk of cardiovascular disease: a systematic review and meta-analysis of prospective studies.Am J Clin Nutr. 2013 May 29.

 

Articles en rapport

  • Pas d'article en relation

Laisser un commentaire