traduction du site en :

Evénements

Juillet  2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  
Page 84 sur 85« Première page1020308182838485

Une vingtaine d’agriculteurs, sur une zone plus ou moins comprise dans un rayon de 80 km autour de Béziers, se sont regroupés en association pour une vente directe au public.

Ces agriculteurs respectent les saisons, la tradition et l’environnement sur des exploitations à taille humaine.

Ensemble, ils ont mis sur pied un point de vente collectif pour leurs produits.

A la sortie Est de Béziers (sur la commune de Villeneuve), la boutique propose à la vente : des fruits et des légumes, du miel, des oeufs, des olives et de l’huile, des produits laitiers et des fromages de brebis, de chèvre et de vache, de la viande d’agneau, de boeuf, de canard, de porc, de veau et des volailles.

Les produits sont garantis sans OGM ni pesticides.

Chacun apporte ses produits et doit assurer une permanence pour l’accueil et le travail dans le magasin.

On va tester et on vous en reparle ….

Si vous avez testé, n’hésitez pas à nous faire partager votre expérience …

Articles en rapport

ADEVIe Santé ; AGF santé ; ALPTIS assurances ; APRIL ; AREVA ; ASIA Santé ; AUDIENCE ; AXA ; Caisse de prévoyance mulhousienne ; CEGEMA ; COASIA Santé ; Complémentaire santé crédit agricole ; Crédit mutuel ; EOVI ; EXISTENCE ; Family Santé ; GMF ; Generali ; GROUPAMA ; Harmonie Santé Plus ; MAAF ; MACSF ; MCA ; MEDERIC ; Ménages prévoyants ; MGPAT ; MMA ; MNH des hôpitaux ; MNT ; MSA ; Mutuelle de la gendarmerie ; Mutuelle de la RATP ; Mutuelle de la Poste ; Mutuelle des Etudiants ; Mutuelle des Douanes ; Mutuelle des Pays de Vilaine ; Mutuelle du rempart ; Mutuelle française du Doubs ; Mutuelle générale ; Mutuelle nationale militaire; Mutuelle Santé Vie ; Mutuelle Santé Plus ; Mutuelle Saint Christophe ; Mutuelle VAUBAN ; MYRIAD MAJOR; NOVIA Assurances ; PACIFICA ; PREVANOR ; RADIANCE ; RELEYA ; SMEREP ; SWISS LIFE ; UNIO ; UNION ; ZENITH …… etc.

Bien sûr, pour chacune de ces complémentaires et mutuelles, tous les contrats ne prennent pas en charge les consultations diététiques. Il faut donc vérifier pour savoir si le vôtre les prend en charge.

Si votre complémentaire ou mutuelle prend en charge les consultations de diététique et que je ne l’ai pas cité, n’hésitez pas à nous en faire part.

Articles en rapport

Le Poids et le Moi, de Bernard Waysfeld

L’intérêt principal du livre de Bernard Waysfeld est que son auteur est médecin, et complète l’approche psychologique avec une approche organique. Cependant, si l’anorexie et la boulimie sont évoqués, c’est sur l’obésité que l’auteur s’attardera le plus, en particulier à travers une longue et constante charge contre les régimes restrictifs.

Si, comme pour l’anorexie ou la boulimie, il n’y a pas de remède magique contre l’obésité, les régimes restrictifs sont en effet présentés comme, en plus d’être une torture passée l’euphorie des premiers kilos perdus, inefficaces et même néfastes. Non seulement manger moins pour manger moins réduit aussi les apports nutritionnels indispensables (vitamines, minéraux, …), mais de plus l’organisme ne fait pas la différence entre régime volontairement auto-infligé et famine, et s’empressera par conséquent, une fois l’alimentation revenue à la normale, de récupérer les kilos perdus… avec un bonus, pour pouvoir faire face à la prochaine « pénurie ».

L’auteur est de plus en plus explicite sur le sujet au fur et à mesure du texte : le succès de ces régimes n’est pas seulement dû à l’absence, pour l’instant, de thérapie idéale et à leur trompeuse efficacité à court terme, mais aussi au culte de la maigreur de notre société, et du racisme anti-gros qui l’accompagne (quand on y pense, le racisme anti-gros est d’ailleurs l’un des plus confortables qui soient : en un simple coup d’oeil, il permet de « déduire » qu’une personne est gourmande, oisive, insouciante etc…, nous renvoyant par effet de miroir une image flatteuse de nous-même en fourmi travailleuse, courageuse et altruiste). Le thérapeute punit le patient d’être gros, et le patient, sous l’influence des regards subis au quotidien, accepte de s’autoflageller -« une majorité de sujets obèses (ou souffrant de troubles du comportement alimentaire) ressent une immense culpabilité qui justifie, à leurs yeux, qu’on les punisse en les affamant, car ils trouvent ainsi une forme de soulagement, d’absolution »-. Un autre avantage douteux de cette approche morale est que, si le traitement échoue, c’est forcément la faute du patient (« Dans les camps de concentration, il n’y avait pas d’obèses, n’est-ce pas? Vous reviendrez me voir quand vous aurez perdu 10 kilos! » auraient parfois asséné certains médecins… c’est bien connu, l’état de santé des détenus des camps de concentration était on ne peut plus enviable).

Accepter d’écouter le patient sur le long terme, pour détecter une éventuelle origine qui n’aurait rien d’organique : la psychanalyse travaille de concert avec la diététique. Les influences principales de l’auteur semblent être Lacan et Ginette Raimbault, mais de nombreux cas cliniques illustrent ses propos. En ce qui concerne l’anorexie sont évoqués le refus de la féminité (« victoire » obtenue avec la diminution des formes -jamais suffisante- et l’arrêt des règles), l’ascétisme extrême (il est rappelé que les anorexiques ONT faim, la domination de la faim fait partie du sentiment de contrôle absolu du corps), le désir de satisfaire de façon distordue une attente supposée des parents, … On est toutefois plus dans l’esquisse que dans la clef interprétative ou thérapeutique magique, et des lectures complémentaires sont probablement indispensables pour approfondir l’approche analytique.

Le livre s’achève sur la présentation de tests, et de propositions thérapeutiques plus directes : le régime à l’envers (ne pas dire au patient ce qu’il ne doit pas manger mais ce qu’il DOIT manger, le fait de faire 3 repas par jour étant primordial à la fois d’un point de vue diététique -pas de faim=pas de grignotage- et social), couplé à l’écoute sur la durée pour discerner ce qui cause le problème et le faire saisir et accepter au patient…

L’approche est claire, riche, parsemée de suggestions bibliographiques. Certes on ne trouve pas la clef analytique du Mystère de l’anorexie/de la boulimie, mais cette lecture permet une approche plus informée des troubles de l’alimentation et rien n’empêche d’approfondir.

 

Articles en rapport

Mesdames et messieurs, je vous informe que dès ce samedi et dorénavant, tous les samedi à 12h30, les marches commencent.

Je vous donne donc rendez-vous (au petit parking en terre, après la CAMERON, au bord du canal du midi) à 12h30 afin de prendre un premier contact avant de partir se balader le long de notre beau canal pour une petite heure de marche sportive et ludique.

Je vous demande de vous munir d’un petit sac à dos (pour ceux qui en possèdent) dans lequel vous pourrez mettre, bouteille d’eau, casquette, serviette… afin que cette première ballade soit la plus agréable possible.

Je vous attends nombreux et motivés, en espérant que le soleil soit lui aussi de la partie.

Pour toute information, vous pouvez me joindre au 06/83/33/05/85

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 1 an et demi des 9 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 18 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 35 kg (avec des extrèmes allant de 16,7 kg à 60,1 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 95 kg à 175 kg

Au 18° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 65 kg à 118,3 kg.

La patiente qui pesait 65 kg avait un poids initial de 96 kg ; celle qui pesait 118,3 kg avait un poids initial de 175 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au dix huitième mois post-opératoire était de 60,1 kg pour une patiente pesant initialement 175 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au sixième mois post-opératoire était de 16,7 kg pour une patiente pesant initialement 135 kg.

Articles en rapport

Bonjour à tous et à toutes, je me présente, je m’appelle Nicolas PABA-CAMPI et je suis votre coach sportif, ingénieur diplômé.

Je vous informe que les séances de sport de notre réseau de prise en charge des patients obèses dans la région bittéroise, débutent dès ce lundi 11 juin 2012 de 15 heures à 17 heures à la salle Fitness Planète 34 (1 rue Jacques Brel à Béziers).

Les cours en salle auront lieu tous les lundi de 15h à 17h et les samedi de 14h à 16h.

Afin de démarrer au plus vite votre nouvelle aventure, je vous invite à venir participer à cette première séance d’activité physique adaptée et découvrir ainsi les installations mises à votre dispostion dans le cadre de votre suivi d’activité physique régulière.

Venez nombreux et nombreuses, en tenue adapée et avec votre plus beau sourire, je vous attends avec impatience.

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 1 an des 11 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 12 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 36,2 kg (avec des extrèmes allant de 18,6 kg à 63,1 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 95 kg à 175 kg

Au 12° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 57,6 kg à 119,6 kg.

La patiente qui pesait 57,6 kg avait un poids initial de 98 kg ; celle qui pesait 119,6 kg avait un poids initial de 175 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au douzième mois post-opératoire était de 63,1 kg pour une patiente pesant initialement 165 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au douzième mois post-opératoire était de 18,6 kg pour une patiente pesant initialement 96,1 kg.

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 9 mois des 17 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 9 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 31,4 kg (avec des extrèmes allant de 17,3 kg à 59 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 87,3 kg à 175 kg

Au 9° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 62,5 kg à 126 kg.

La patiente qui pesait 62,5 kg avait un poids initial de 87,3 kg ; celle qui pesait 126 kg avait un poids initial de 175 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au 9° mois post-opératoire était de 59 kg pour une patiente pesant initialement 165 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au 9° mois post-opératoire était de 17,3 kg pour une patiente pesant initialement 135 kg.

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 6 mois des 26 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 6 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 32,3 kg (avec des extrèmes allant de 13,6 kg à 63,2 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 84.6 kg à 185 kg

Au 6° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 60,7 kg à 135,3 kg.

La patiente qui pesait 60,7 kg avait un poids initial de 98 kg ; celle qui pesait 135,3 kg avait un poids initial de 175 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au sixième mois post-opératoire était de 63,2 kg pour une patiente pesant initialement 180 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au sixième mois post-opératoire était de 13,6 kg pour une patiente pesant initialement 135 kg.

Articles en rapport

72 patients ont eu une sleeve gastrectomy à la Clinique Jeanne d’Arc de Chinon par le Dr BUENOS entre Juin 2010 et Mai 2012.

Résultats de la Sleeve gastrectomy vers 3 mois des 41 patients revus et qui ont été opérés et pris en charge dans le réseau ROSA :

perte de poids moyenne à 3 mois de l’intervention par rapport au poids de début de prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon : 22,1 kg (avec des extrèmes allant de 9,6 kg à 42,5 kg)

Au début de leur prise en charge au sein du réseau ROSA Chinon, le poids des patients allait de 84.6 kg à 180 kg

Au 3° mois post-opératoire, le poids des patients allait de 67,8 kg à 139.7 kg.

La plus importante perte de poids mesurée au troisième mois post-opératoire était de 42,5 kg pour une patiente pesant initialement 180 kg.

La perte de poids la moins importante mesurée au troisième mois post-opératoire était de 9,6 kg pour une patiente pesant initialement 135 kg.

Articles en rapport

Page 84 sur 85« Première page1020308182838485